logo-version-longue

DANS LE CADRE DES 10 ANS DU RÉSEAU CULTURE SCIENCE PACA, LES RISC LANCENT LE PREMIER CONCOURS DE FILMS DE DOCTORANTS ET POST-DOCTORANTS!

Le biologiste peut s’extasier devant ce qu’il voit au microscope, le physicien être ébahi des lumières produites par le laser qu’il manipule, le sociologue s’intéresser à la façon dont les corps des acteurs se peuvent dans l’espace social qu’il étudie… Quel que soit leur horizon disciplinaire, certains aspects des réalités que les chercheurs explorent se manifestent par des images et/ou des sons. Ces dimensions visuelles sont parfois mises de côté, oubliées ou reléguées en annexe dans les productions scientifiques.

LE CONCOURS DES FILMS DE DOCTORANTS ET POST-DOCTORANTS se propose de remédier à cela en mettant à l’honneur des courts métrages de moins de 10 minutes réalisés par des doctorants et post-doctorants de la Région Provence-Alpes-Côte d’Azur. À la différence de l’opération « Ma thèse en 180 secondes », il ne s’agit pas de rendre compte d’une thèse dans son ensemble ou même de la résumer, mais d’en présenter un détail, un personnage-témoin voire même ses coulisses ! Ce projet vise aussi à soutenir et à rendre plus visibles des thèses de doctorat souvent peu valorisées, malgré leur pertinence scientifique et l’engagement considérable des chercheurs qui les produisent.

Chaque doctorant/réalisateur présentera son film et sa recherche. Venez échanger avec eux et assister à une expérience unique !

LE JURY

Françoise Amat, Chargée de Communication à l’Institut Pythéas Technopôle de Château-Gombert à Marseille.
Anne-Sophie Coldefy, Service Culture Science, Université Nice Sophia Antipolis
Christian Gerini Maître de Conférences en Philosophie et Histoire des Sciences et des Techniques, Universités de Nice Sophia Antipolis et Toulon.
Daniel Jacobi, Professeur émérite des universités. Chercheur dans l’équipe Culture et Communication, Centre Norbert Elias équipe Culture & Communication, université d’Avignon
Sylvie Peuzin, Chargée de mission pour le Réseau Culture Science en Provence Alpes Côte d’Azur

LES FILMS EN COMPÉTITION SÉLECTIONNÉS PAR LE JURY :

 

l%ef%bf%bdo-taxil-le-prince-des-mystificateurs-du-xixe-si%ef%bf%bdcle-photogramme-du-film

LÉO TAXIL, LE PRINCE DES MYSTIFICATEURS DU XIXE SIÈCLE de Robert ROSSI
France, documentaire, 2016, 12’05

Léo Taxil, journaliste marseillais atypique, se fait d’abord connaître comme polémiste républicain anticlérical marqué à l’extrême-gauche, à Marseille dans les années 1870, puis à Paris au début des années 1880. Retrouvant la foi en 1885, il s’affirme, durant la deuxième partie de sa carrière, comme publiciste antirépublicain, fervent catholique et auteur d’écrits antimaçonniques, avant de révéler publiquement en 1897 avoir produit des faux dans la dénonciation d’une conspiration maçonnique présentée comme l’œuvre de Satan.

 

 

LA RÉPUBLIQUE DES AUTOROUTES de Gabriele SALVIA et Romain RONDET
France, documentaire, 2016, 8’00

La République de l’Autoroute » nous entraîne dans une marche aux abords des autoroutes entre Marseille et Aix-en-Provence. Il fait le récit de l’expérience subjective d’un architecte-promeneur happé par le contexte. Le promeneur annote les figures physiques et symboliques du paysage en captant des images diverses. Il saisit par la marche les relations physiques de l’infrastructure au grand paysage et à la géographie. De même, il appréhende les formes des espaces de proximité, en se mêlant aux usages quotidiens et divers qui gravitent à proximité de l’autoroute. Marchant entre la ville et l’infrastructure, il essayera d’en définir les limites : l’autoroute serait-elle en train d’acquérir un caractère « urbain » de par sa proximité à la ville ? Ou, au contraire, l’espace urbain serait-il plutôt en train d’évoluer en fonction de l’autoroute.

visuel-sea-walnut-g-marchessaux

SEA WALNUT : LA NOUVELLE ESPÈCE DE L’ÉTANG DE BERRE de Guillaume MARCHESSAUX
France, documentaire, 2016, 8’00

Mnemiopsis leidyi est un gélatineux invasif originaire des côtes atlantiques américaines. Cet organisme a été observé pour la première fois en 2005 dans l’étang de Berre. L’étang de Berre est la plus grande lagune d’Europe. Cette zone très industrialisée par le passé est à présent en réhabilitation. Du fait de ses caractéristiques physiologiques, Mnemiopsis leidyi (ou noix de mer) possède tous les atouts pour être une espèce invasive : fort taux de ponte, prédateur carnivore vorace, taux de croissance élevé, forte abondance. Ma thèse est une thèse interdisciplinaire reliant un laboratoire d’océanographie (MIO) et un laboratoire de sciences humaines et sociales (LPED). L’introduction d’une espèce invasive pourrait atténuer les efforts de réhabilitation mis en place depuis 2006 par l’Europe. Il s’agit donc de comprendre l’impact de Mnemiopsis leidyi sur le zooplancton, et de déterminer les impacts de la prolifération de gélatineux sur les activités humaines (plaisance, baignade, pêche professionnelle). Grâce à cette étude nous essayerons de mettre en oeuvre des mesures de gestion.

JONGO, PASSÉ, PRÉSENT, FUTUR D’UN BRÉSIL AFRODESCENDANT d’Elaine BRITO
France, documentaire, 2016, 7’26

Discours des acteurs sociaux détenteurs du Jongo, une pratique afro-brésilienne reconnue comme patrimoine immatériel du Brésil.

 

logo-noir

la première plateforme SVOD entièrement dédiée au documentaire d’auteur offrira 1 an d’abonnement au lauréat.

Retrouvez ICI notre programmation complète

%d blogueurs aiment cette page :